Crea sito

La cA�ramique

ceramiche ericine 2

La��ART DE LA CA�RAMIQUE

La��art de la cA�ramique remonte au VA?me siA?cle avant J.-C.; PhA�niciens, Grecs, Carthaginois, Romains, Byzantins, Arabes, Normands, Souabes, Espagnols et FranA�ais, ont laissA� leur empreinte dans le style des objets produits.

Eau et feu sont les A�lA�ments qui caractA�risent cet art. Toutes les piA?ces de cA�ramique retrouvA�es sur les sites archA�ologiques ont contribuA� A� une meilleure connaissance de notre A�leA�:

  • PA�riode grecqueA�: vaisselle peinte en noir brillant et plus tard rouge luisantA�;
  • PA�riode siculeA�: dA�couverte de cA�ramiques locales dans les tombesA�;
  • PA�riode romaineA�: introduction de briques mais la tradition reste la mA?meA�;
  • PA�riode musulmaneA�: introduction de la technique A� lustre mA�tallique qui embellit la cA�ramique. La��influence musulmane continua aussi pendant les dominations suivantes puisque les motifs de dA�coration et les techniques utilisA�es furent trA?s importantsA�;
  • PA�riode espagnoleA�: introduction de nouvelles couleurs comme le bleu avec le jaune, le vert et la couleur manganA?seA�;
  • PA�riode RenaissanceA�: le style de la renaissance italienne arrive en Sicile et les industries locales de la��A�poque imitent les faA?ences de Venise, Cafaggiolo et Faenza. Ca��est A� cette A�poque que sa��impose la production palermitaine avec les magnifiques vases de forme ovaleA�;
  • Au cours du XVIIA?me siA?cle et au dA�but du XVIIIA?me siA?cle, la petite ville de Burgio, dans la province da��Agrigente devint importante pour la production de faA?ence, influencA�e par la cA�ramique espagnole.

Les couleurs prA�dominantes sontA�: terre de Sienne, bleu-gris, jaune et vertA�;

  • CA�ramique de CaltagironeA�: elle occupe une place particuliA?re dans la��histoire de la cA�ramique sicilienne des XVIIA?me et XVIIIA?me siA?cles. On produitA�: de petits arbres, des A�A�quartareA�A� (des sortes de jarres), amphores, vases en forme de chouette, braseros, chauffe-mains, lampes A� huile en tous genres, A� forme humaines avec des costumes variA�s, vases dA�coratifs, pignes de pin, artichauts verts pour terrasses et balcons, carreaux. La couleur dominante au XVIIA?me siA?cle est le bleu-cendre tandis qua��au XVIIIA?me le bleu plus fortA�;
  • Au XIXA?me siA?cle on trouve les petites statues en argile, lampes A� huile, personnages de la crA?che, et des arts et mA�tiers siciliensA�: pA?cheur, boulanger, charretier, forgeron etca��Chaque personnage reprA�sente une A�poque, une tradition, une condition sociale. Ces objets ont la finesse et la recherche de dA�tails dignes de chefs-da��A�uvre. Au dA�but du XXA?me siA?cle, la��artisanat sicilien subit une grave crise, et des anciens fours da��autrefois, il ne reste aujourda��hui que ceux de Caltagirone, Sciacca et Santo Stefano di Camastra. Dans toute la Sicile on redA�couvre aujourda��hui cet art et, grA?ce A� la passion de jeunes cA�ramistes, la tradition de la��artisanat sicilien reste trA?s active et vivante dans le monde.

    La��atelier de poterie (madame Aurelia Todaro)

    Le mot cA�ramique vient du grec A�A�KeramosA�A� qui veut dire argile du potier, en effet la cA�ramique naA�t il y a 1000 ans quand la��homme commence A� modeler la��argile pour rA�aliser de la vaisselle et da��autres objets nA�cessaires pour conserver les aliments et les boissons.
    Le tour a commencA� A� A?tre utilisA� depuis la��an 3000 av. J.C. et grA?ce A� cela on pouvait modeler des objets A� la forme parfaitement symA�trique par exemple des assiettes, des bols et des vases etc.
    La��argile a une couleur qui varie du gris au rouge selon la quantitA� da��oxyde de fer contenu et aprA?s la cuissonA� A� haute tempA�rature il prend une couleur rouge ; elle peut A?tre modelA�e facilement mais pour effectuer cette opA�ration il faut A?tre trA?s habile.
    A� Ja��ai eu le privilA?ge de montrer aux jeunes du lycA�e artistique M. Buonarroti comment on effectue la transformation de la cA�ramique artistique et ja��ai constatA� un certain intA�rA?t pour les techniques de transformation exA�cutA�e dans mon atelierA�; en effet chaque objet est rigoureusement dA�corA� A� la main et cela le rend unique et irremplaA�ableA�!A�A�

    Le dA�but du parcours avec les jeunes a A�tA� thA�orique pour pouvoir vA�rifier les compA�tences qua��ils ont dA�jA� apprises au collA?ge pour souligner les diffA�rences avec les A�tapes concertantes la production de la cA�ramique artistique. Dans un deuxiA?me temps on a exA�cutA� la��A�maillage des objets en les plongeant dans la��A�mail et en A�liminant da��A�ventuelles imperfections comme les A�gouttures qui provoquent des A�paississements sur certains points. Une fois finis, les objets sont dA�corA�s avec de motifs particuliers abstraits typiques de notre ville et enfin en rA�alisant le symbole du projet A�A�Made in TrapaniA�A�. A� la fin de la rA�alisation tous les objets ont A�tA� enfournA�s de nouveau pour obtenir la vitrification A� une tempA�rature qui dA�passe 900A�. Il est trA?s important de manipuler les objets avec grand soin car on risque de les endommager et afin de les placer correctement A� la��intA�rieur du four et rA�cupA�rer le plus de place possible et A�viter les mauvaises surprises (par exemple objets fondus entre eux. Une fois la cuisson terminA�e cela a A�tA� sA�rement A�mouvant pour tout le monde de voir les objets crA�es avec un matA�riel simple comme la��argile et transformA� en piA?ces de cA�ramique artistiqueA�! A� la fin de ce parcours les rA�sultats ont A�tA� sA�rement positifs soit pour moi soit pour les jeunes, parce que la rA�alisation de la cA�ramique requiert beaucoup de temps, de crA�ativitA� et de pratique. Et bien que le temps A� disposition ait A�tA� limitA�, les jeunes ont rA�ussi (aussi avec leur enthousiasme) A� rA�aliser des objets en cA�ramique du dA�but A� la fin.A�A�A� A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�A�MalgrA� le peu de temps A� disposition nous avons pu modeler la��argile avec la technique de A�A�colombinoA�A� pour crA�er les formes voulues sans le tourA�; les objets sont mis A� sA�cherA�; puis ils sont enfournA�s obtenant ainsi les objets en terre cuite de couleur rougeA?tre.